Domaine d'Appérault (branche cadette d'Offémont)

Domaines de Meaux et de Melun
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fin de deuil et renaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gautier
Officier
avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Meaux, hôtel seigneurial
Date d'inscription : 17/12/2005

Feuille de personnage
Rôle meldois: Sénéchal de l’Hôtel
Age: 32

MessageSujet: Fin de deuil et renaissance   Lun 11 Aoû - 18:50

[ Jour des Nones du mois d'Août de l'an de grâce MCDLVI ]


Du temps avait passé, deux mois presque, depuis que le châtelain avait confié mission à Gautier, à savoir mettre fin au deuil dans la seigneurie. Deux mois avaient été nécessaire pour refaire une nouvelle série d'oriflammes, pour que les couleurs du châtelain flottent à nouveau fières et hautes aux murs du château, de la ville, et des bourgades alentour. Ainsi, le jour était arrivé et il se trouvait donc au milieu de la cour. Tous ceux qui n'avaient rien à faire avaient été réquisitionnés pour l'occasion. Il fallait d'abord ôter les oriflammes en place, ceux déchirés par le vent, la pluie, la neige, le froid, avant de songer à mettre ceux tissés durant ces deux mois. Ainsi, depuis la cour, il criait, bougeait, afin que chacun fasse ce qu'il avait à faire, pour que les désirs du seigneur soient exaucés, et qu'il en soit satisfait. Bientôt les oriflammes en berne furent tous retirés. On n'entendit plus les claquements habituels des bannières.

[à suivre...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inapperaultspero.forumactif.com
Gautier
Officier
avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Meaux, hôtel seigneurial
Date d'inscription : 17/12/2005

Feuille de personnage
Rôle meldois: Sénéchal de l’Hôtel
Age: 32

MessageSujet: Re: Fin de deuil et renaissance   Mar 12 Aoû - 14:26

Les oriflammes retirés, voilà une première étape importante. Il se rendit alors au mur d'enceinte qui fermait le château, et monta sur la porte. De là, il avait une vue sur la ville capitale, ses marchés, ses échoppes, ses dépendances et ses habitats. Les oriflammes disparaissaient aussi peu à peu, le deuil total prenait fin, ne resterait qu'un deuil personnel au châtelain. Gautier espérait juste qu'il soit satisfait de la nouvelle décoration.

Il se retourna alors vers l'intérieur du château, et leva le regard jusque vers le haut du donjon. Il fit signe de la main à ceux placés au sommet. A ce signe, ils élevèrent leurs oriflammes haut : le deuil s'achevait donc. Quatre bannières aux armes de Meaux flottaient donc à présent à nouveau. Il s'agissait du signal pour lever les autres. Partout dans la ville surgissait la bannière meldoise, et son M d'or. Et cette vague atteignait jusqu'aux murs du château. Le cour intérieur s'en différenciait. Le logis seigneurial portait les armes familiales du châtelain. Et l'intérieur de la cour se concentrait sur les personnes liées à la Maison Meaux : vassaux, maisons en dépendances ou alliées.

Il fallut du temps avant que tout ne soit en place, mais le résultat convenait au jugement du sénéchal. Il s'était acquitté de sa mission, les bannières de toutes les couleurs flottaient à nouveau à leur sommet. Le châtelain avait fait un long deuil, et l'avait longuement imposé à ses sujets. Il avait témoigné d'un grand respect pour sa défunte épouse, et l'avait honoré de fort belle manière par ce long deuil. A présent, la vie allait enfin pouvoir reprendre pleinement au château. Il manquait une Dame, pour veiller sur la maison, être bonne épouse avec le châtelain. Le seigneur y songeait, il l'avait rapidement évoqué devant son sénéchal. Gautier attendait avec impatience ce moment.

Il était toujours installé au sommet de la porte de la cour, allant et venant, tantôt côté ville, tantôt côté château, pour contempler les bannières. Il sourit alors, satisfait. Bientôt, le maître des lieux viendrait sans doute voir l'œuvre de son sénéchal. Il n'y avait qu'à patienter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inapperaultspero.forumactif.com
SanAntonio d'Appérault
Châtelain
avatar

Nombre de messages : 1064
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 08/11/2005

Feuille de personnage
Rôle meldois: Seigneur Châtelain
Age: 56

MessageSujet: Re: Fin de deuil et renaissance   Sam 16 Aoû - 2:44

Le jour était venu de redonner à la Maison, à l'Hôtel, à la ville même un aspect plus positif. Le deuil se levait, en partie. Gautier s'était chargé de tout, et il se reposait sur lui pour cette tâche. Il avait l'habitude de faire les choses bien.

Pour l'heure, avant d'aller voir ce qui avait été fait, il s'habillait. Il s'était fait faire une nouvelle tenue. A la tenue classique de deuil, noir et austère, il allait à présent, et pour les jours qui lui restaient à vivre, porter une tenue noire nettement moins austère, brodée de fils d'or. L'ensemble était harmonieux et avait l'avantage de bien présenter de suite le personnage, par le fil d'or utilisé. Le vêtement, de bonne facture, le tissu fin, l'or, tout montrait une certaine position du seigneur dans la pyramide du royaume. Et lorsque le roi changerait de tête, un quart de son sang proviendrait de lui.

Le vêtement était distingué sans pour autant faire acte éhonté d'étalage de richesse. Car s'il ne se rendait plus aux chapitres de l'Ordre de l'Hospital, qui n'était plus l'Ordre de ses débuts, il en gardait les valeurs, et l'exhubérance n'en faisait pas partie.

Le vêtement restait de couleur noire. La couleur du deuil. Et en effet, il comptait bien continuer à le porter pendant encore quelques temps, mais de façon moins austère, moins sombre. Cela allait jurer avec les tenues aux couleurs de sa maison qu'il arborait auparavant sur ses vêtements. Ni le gueules et sinople de Meaux. Ni l'azur fleur de lysé de Melun. Juste un vêtement noire, brodé de fil d'or, représentant ça et là les armes tantôt de Meaux, tantôt de Melun, tantôt ses armes familiales, et parfois même la croix de Saint-Jean.

Avant d'aller voir l'extérieur, il se contemplait dans un miroir, vérifiant la coupe, et s'il fallait renvoyer l'ouvrage au mâître tisserand. Mais non, l'ensemble convenait, enfin. Il pourrait donc confirmer bientôt la fabrication d'ensembles identiques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inapperaultspero.forumactif.com
Gautier
Officier
avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Meaux, hôtel seigneurial
Date d'inscription : 17/12/2005

Feuille de personnage
Rôle meldois: Sénéchal de l’Hôtel
Age: 32

MessageSujet: Re: Fin de deuil et renaissance   Sam 16 Aoû - 23:07

Le temps s'écoulait. Gautier trompait le temps en regardant la fin de ce changement de couleurs. Les domestiques, il les voyait replier les bannières qu'ils venaient de retirer. Puis redescendaient de leur mur, leur tour, leur donjon. Certaines pourraient peut être être réutilisées pour d'autres fonctions. Le seigneur lui avait permit de réutiliser les tissus à sa guise. Cela resservirait bien, et certains pauvres de la ville proche seraient sans doute ravi d'avoir un bout d'étoffe, même gâtée par le temps, même même couleur de deuil. Les restes dont la maison n'avait plus besoin pouvaient être réutilisés ailleurs, pour un autre usage. Tout le monde y trouvait son compte, au final...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inapperaultspero.forumactif.com
SanAntonio d'Appérault
Châtelain
avatar

Nombre de messages : 1064
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 08/11/2005

Feuille de personnage
Rôle meldois: Seigneur Châtelain
Age: 56

MessageSujet: Re: Fin de deuil et renaissance   Dim 17 Aoû - 14:29

Après avoir vérifié que sa tenue était ce qu'il avait espéré, il sortit de ses appartements, traversa d'un pas assuré, aidé de sa cane [même si les lecteurs ont déjà vu qu'il n'en avait pas forcément besoin], la grande salle. Il descendit l'escalier qui le mena au niveau inférieur. Il passa devant les cuisines où déjà le prochain repas était préparé, et finit par sortir dans la cour. Il tourna sur sa gauche, longea le logis, puis le jardin de simple, et arriva au donjon. Il entra dans la salle commune, et prit l'escalier. Il en grimpa les étages pour finalement arriver à la chambre de guet. Il sortit à l'air libre, s'accouda sur un merlon[*] et observa la cour, le château, ses murailles et ses tours, le logis, la chapelle, puis la ville. Et il sourit, enfin pour lui ça correspondait à cela, il fallait juste avoir l'habitude. Le mois d'août commençait bien, et la ville, sa ville, rayonnait sous les oriflammes portant haut les couleurs de la vicomté, de la maison, du seigneur. Gautier avait bien remplit sa mission. Il ne le voyait pas, il devait être occupé à régler encore quelques détails pour que tout soit parfait. La visite de Clémence l'avait encouragé à reprendre les choses en mains et de trouver au plus vite une épouse. A présent, il pouvait recevoir et donc l'envisager plus sérieusement. Et c'était tant mieux. Il resta encore un moment au sommet du donjon, puis en redescendit lentement les marches, jusqu'au niveau du sol, jusqu'à la cour.



___________
[*] : le merlon correspond à la partie pleine située entre deux créneaux, dans une muraille ou une tour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inapperaultspero.forumactif.com
Gautier
Officier
avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Meaux, hôtel seigneurial
Date d'inscription : 17/12/2005

Feuille de personnage
Rôle meldois: Sénéchal de l’Hôtel
Age: 32

MessageSujet: Re: Fin de deuil et renaissance   Dim 17 Aoû - 15:39

De son point de vue, Gautier vit son maître se rendre au donjon. Très avisé, car il aurait ainsi une vue globale. Il descendit alors de son point d'observation, au dessus de la porte, et traversa la cour à pas rapide. Là haut, le seigneur observait son domaine, et le travail du sénéchal. Alors Gautier se rendit à l'entrée du donjon, où il attendrait le châtelain. Il fit un passage dans la salle commune, vérifia que tout se passait bien. Quelques domestiques y jouaient aux dés, en attendant de reprendre leur travail. Un regard désapprobateur du sénéchal, des regards apitoyés des joueurs, et il sortit en soupirant. Et ça allait encore jouer des corvées aux dés. Il faudrait en parler au père François et que la prochaine messe soit consacrée en partie au jeu. Et c'est donc en bas de l'escalier du donjon que Gautier attendit son maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inapperaultspero.forumactif.com
SanAntonio d'Appérault
Châtelain
avatar

Nombre de messages : 1064
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 08/11/2005

Feuille de personnage
Rôle meldois: Seigneur Châtelain
Age: 56

MessageSujet: Re: Fin de deuil et renaissance   Mer 20 Aoû - 17:43

Après un moment au sommet du donjon, il redescendit lentement les escaliers jusqu'au niveau de la salle commune. Il avait besoin de souffler un peu, c'est que la montée était longue. Et la descente l'était toute autant. Il n'avait plus l'habitude et c'était peut être un tord mais après tout, il n'en avait nul besoin. Arrivé en bas de la tour, il croisa Gautier, qui semblait attendre. Gautier, l'homme qui avait géré toute cette remise à neuf. Passant vers lui, il lui donna une tape sur l'épaule, pas autant musclée qu'il ne l'aurait fait dix années auparavant, mais pas non plus une tape d'adolescent. Et, satisfait de ce qu'il avait vu, il adressa ses félicitations à l'officier.

- Bon travail, mon Gautier, bon travail. Une bonne chose de faite, même s'il en reste d'autres. Beaucoup d'autres. Louis mérite une maison en bon état.

Il s'éloigna alors, suivit de son sénéchal. Il avait quelques projets en tête et devait les confier à son serviteur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inapperaultspero.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fin de deuil et renaissance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fin de deuil et renaissance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» deuil du Temple pour frère Nico
» Pourquoi porter le deuil ?
» Srane en deuil et Marteau de guerre Loxodon
» Deuil de la maistre des cérémonies...
» Bannière de deuil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine d'Appérault (branche cadette d'Offémont) :: Vicomté de Meaux :: Le château de Brie :: La basse cour-
Sauter vers: